Fondation pour le Développement du Football Africain | A propos
407
page-template-default,page,page-id-407,page-parent,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-17.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

A propos

La Fondation pour le Développement du Football Africain (FDFA) est née de la volonté de M. Christan Enock LAGNIDE (Dévouvrir), acteur majeur du football depuis près d’une trentaine d’années.

La FDFA a pour principales ambitions  de contribuer à :

 

  • Instaurer une véritable économie du football en Afrique.
  • Faciliter la mobilisation des moyens conséquents par le Fonds FDFA.
  • Mettre en place une synergie d’actions entre les différentes Fédérations pour une professionnalisation des championnats nationaux de ligues 1 et 2 à horizon 2026.
  • Fédérer les clubs pour une gestion plus efficace des droits média & marketing.
  • Renforcer la visibilité du football africain à travers la mise en place de canaux de diffusion adaptés aux réalités locales de chaque pays.
  • Introduire les langues nationales dans la retransmission des matchs pour une adhésion plus massive des populations.
  • Former les techniciens des chaînes de télévisions et radios publiques et privées aux métiers de l’audiovisuel dans le sport en général et le football en particulier.

 

Le but ultime étant de favoriser l’instauration d’une véritable économie du football en Afrique bénéfique de tous les acteurs  notamment :

 

Pour les Clubs Africains :

  • Reconnaissance des clubs comme principaux leviers de développement du football continental.
  • Structuration pour passer du statut de clubs amateurs à des clubs professionnels.

 

Pour les Fédérations Africaines :

  • Jouer pleinement leurs rôles avec une réelle autonomie financière locale en harmonie avec les textes et recommandations de la CAF et de la FIFA.

 

Pour les Pays Africains :

  • Championnats L1 & L2 professionnels dans les 54 pays en à l’horizon 2026.
  • Développement des infrastructures pour renforcer l’industrie du sport.

Pour les Clubs Amateurs et Professionnels du Monde  :

  • Création des conditions propices aux jumelages et partenariats «Gagnant-Gagnant».
  • Profiter d’une meilleure répartition des retombées du football mondial.

 

Le football est une vraie mine d’or à exploiter dans l’unité, la solidarité, la paix et la prospérité pour le développement de l’Afrique.

Travaillons s’y !

 

FDFA, VALORISONS ENSEMBLE L’ECONOMIE DU FOOTBALL AFRICAIN.